INVESTITURE DE TALON : SOUS LES FEUX DE LA PENTECOTE

Il est là ! Vraiment là, il est vraiment là, l’Esprit-Saint de Dieu. La crainte a disparu du coeur des témoins de Jésus. Venez les écoutez». C’est avec cette chanson en fond sonore, que Agbonnon II prêtera serment.

En effet, dimanche prochain, c’est la Pentecôte ! Le jour où les chrétiens célèbrent la descente de l’Esprit-Saint sur les apôtres ! Tel le souffle d’un vent violent…

De 2016 à 2021, le vent de la rupture a tout rasé sur son passage : les commerces installés sur les trottoirs et espaces publics, certains opposants politiques opposés à leur propre destin, et les fonctionnaires obligés de se serrer la ceinture. Si, 2000 ans plus tôt, le Saint-Esprit est descendu sur les apôtres comme des langues de feu, eh bien, c’est tout un autre feu qui a hanté les Béninois : celui des armes. Les coups de feu durant les trois élections qui ont eu lieu durant le mandat. Envoie-ton esprit Alors que Patrice Talon sera en train de prêter son serment, les prières monteront dans les églises du Bénin : « O Seigneur, envoie ton esprit et tu renouvelleras la face de la terre ».

On peut donc dire que le passé est passé. Si Patal prête serment en la solennité de la Pentecôte, n’est-ce pas un signe venant du haut? Le Consolateur tout puissant va certainement guider le président – dont on ne sait toujours pas s’il a lu la Bible à lui offerte par pasteur Boni Yayi – et tout le monde sera dans la joie.

Il y aura moins de toboulages, moins de coupures d’eau et d’électricité, il y aura la paix et la sécurité pour tous, le retour des exilés, l’autosuffisance alimentaire, des lignes ferroviaires, l’aéroport de Glo-djigbé, l’hôpital de référence de Abomey-Calavi. Et vous, vous le verrez de vos propres yeux. Amen.

Désy Ray